3 – Les droits des LGBTQ

WILL BIDEN MAKE AMERICA GREAT AGAIN ? OU L’IMPACT DE L’ÉLECTION DE JOE BIDEN SUR LES DROITS HUMAINS

19 novembre 2020

“Who do you love? Who do you love? And will you be loyal to the person you love? And that’s what people are finding out is what all marriages, at their root, are about.”

—Joe Biden, “Meet the Press,” May 6, 2012

Selon un sondage réalisé par l’association Glaad, 76% des électeurs appartenant à la communauté des LGBTQ se sont déclarés favorables au candidat à la présidentielle Joe Biden. En effet, que ce soit directement ou indirectement, les droits des LGBTQ ont été mis à rude épreuve sous l’administration Trump. Alors que sonne la fin de son mandat et que le résultat des élections s’est révélé définitivement favorable au candidat démocrate, l’arc-en-ciel du paysage américain est plein d’espoir pour l’avenir.

Bilan du mandat Trump

Tout au long de sa campagne, le président républicain Donald Trump a été sujet à de nombreuses polémiques sur des points divers et variés de sa politique. Le sujet des droits des LGBTQ+ n’y a évidemment pas échappé, et ce notamment par la vidéo devenue virale du « LGBTQ-Washing ». Cette vidéo postée par The Recount fait la comparaison entre les déclarations de la femme et la fille de Donald Trump, tentant à prôner le soutien du président à la communauté, et des feed-back sur les moments clés de sa politique sur le sujet, démontant point à point les arguments avancés. 

En effet, Donald Trump a particulièrement visé cette communauté qui a été pointée du doigt à l’occasion de nombreuses mesures. Certaines ont été adoptées comme le blocage du recrutement des militaires transgenres au motif d’un « risque pour l’efficacité et la puissance létale des militaires » ou encore l’annulation de la circulaire Obama sur le droit des élèves transgenres à choisir leurs toilettes. On peut également citer la suppression des informations relatives aux droits des LGBTQ+ sur les sites gouvernementaux, ainsi que la suspension des visas pour les conjoints de diplomates homosexuels non mariés (en notant qu’à l’époque, seul 12% des états-membres de l’ONU autorisaient le mariage gay).

Cependant, d’autres mesures ont été censurées par la Cour Suprême, comme la volonté du gouvernement d’institutionnaliser la discrimination au travail des personnes transgenres, et plus particulièrement de légaliser le renvoi d’un salarié sur ce seul motif. 

D’autre part, l’administration Trump s’est rudement opposée au fameux Equality Act devant amender le Civil Rights Act de 1964 qui déclare l’illégalité de toute discrimination fondée sur la race, la couleur, la religion, le sexe ou l’origine nationale. Cette loi a pour objectif d’étendre les prérogatives du texte aux discriminations faites aux LGBTQ+. D’origine démocrate, les Républicains au pouvoir ont catégoriquement refusé de faire passer cet Equality Act qui aurait réellement marqué une avancée pour les droits des LGBTQ.

Selon le Trump Accountibility de l’association Glaad, l’administration Trump a lancé plus de 160 attaques contre cette communauté, et ce malgré le fait que le président s’est vu proclamer le titre de « président le plus pro-gay de l’histoire ».

Avant de devenir président des Etats-Unis, Donald Trump ne se positionnait pas réellement sur la question. En gardant cette carte dans sa manche, il a pu faire valoir lors des élections de 2016 sa volonté de défendre les droits de LGBTQ+, aspirant alors à s’attirer les votes de cette catégorie de la population. 

Administration Biden : Vers une avancée des droits LGBTQ ?

Aujourd’hui, quatre ans après les élections qui ont donné lieu à l’institution de Donald Trump, le schéma se reproduit mais avec une issue différente. En effet, Joe Biden s’est révélé vainqueur à une courte majorité, 51% des votes. 

Selon un sondage réalisé quelques jours avant les élections par l’association Glaad, les électeurs de la communauté LGBTQ+ projetaient à 76% de voter pour le candidat démocrate au détriment du parti républicain, et ce, malgré une méfiance non négligeable vis-à-vis du personnage (25%).

NBC News, 2004, San Francisco

Depuis 2012, après une reconfiguration de son opinion politique, Joe Biden s’est affirmé être « tout à fait à l’aise avec le fait que les hommes qui se marient avec des hommes, les femmes qui se marient avec des femmes et les hommes et les femmes hétérosexuels aient exactement les mêmes droits ». 

C’est cette position que Joe Biden a tenue lors de sa campagne électorale. En effet, il place la question de la condition des LGBTQ+ au centre de ses priorités et de ses promesses électorales. Il a en effet fait la promesse de ratifier le fameux Equality Act, auquel l’administration Trump s’était opposée, dans les 100 jours après son institution au poste de Président des États-Unis. 

La promulgation de l’Equality Act n’est qu’une infime partie du programme démocrate concernant les droits des LGBTQ+. 

En effet, celui-ci est composé de sept points clés : 

  • protéger les personnes LGBTQ+ de la discrimination.
  • Soutenir la jeunesse LGBTQ+.
  • Protéger les personnes LGBTQ+ de la violence et travailler à mettre un terme à l’épidémie de la violence contre la communauté transgenre, et particulièrement contre les femmes transgenres de couleur.
  • Étendre l’accès à des services de santé de qualité aux personnes LGBTQ+.
  • Assurer l’égalité de traitement des personnes LGBTQ+ dans le système de justice criminelle.
  • Collecter les données nécessaires pour soutenir pleinement la communauté LGBTQ+.
  • Faire avancer les droits et le développement des LGBTQ+ à l’échelle mondiale.

D’autre part, choisir Kamala Harris comme colistière montre également la volonté de Joe Biden de procéder à des changements positifs pour la condition des LGBTQ+. En effet, cette dernière est connue pour être une militante active de la cause des LGBTQ+. Elle a défendu le mariage pour tous en Californie, lorsqu’elle y était ministre de la justice. Au Sénat, elle a également défendu la couverture obligatoire du traitement préventif contre le VIH par les assurances santé. 

Mélodie RAMANISUM, membre de l’ADHS

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s