Rencontre avec Setsuko Thurlow, Prix Nobel de la Paix 2017 et survivante d’Hiroshima

L’Association des Droits de l’Homme de la Sorbonne a eu l’honneur de recevoir Madame Setsuko Thurlow, survivante d’Hiroshima et membre fondateur de la Campagne Internationale pour Abolir les Armes Nucléaires (ICAN) qui a reçu le Prix Nobel de la Paix 2017. 

L’organisation ICAN a reçu le prix pour avoir contribué à l’adoption du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) et a décidé de le partager avec Madame Thurlow comme hommage aux survivants et souvenir aux personnes décédées. 

Agée de 13 ans le jour du bombardement de Hiroshima, Madame Thurlow fait partie des très rares survivants encore en vie pour décrire l’horreur et l’effroi de cette journée et des années de souffrances qui ont suivi. Son combat est devenu encore plus important ces dernières années via différents processus qui ont été mis en place au sein de l’ONU et qui ont permis d’obtenir le vote le 7 juillet 2017 du TIAN .

.L’évènement a été organisé en partenariat avec Monsieur Jean-Marie Collin, expert et porte-parole de la Campagne Internationale pour Abolir les Armes Nucléaires (ICAN) France. 

La conférence a été inaugurée par Monsieur Jean Matringe, Professeur des Universités à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, qui a prononcé un discours sur les limites du droit international dans la lutte contre les armes nucléaires. 

Durant la rencontre, une performance artistique a été réalisée au fond de l’amphithéâtre par Aurélia Bizouard (Kulterelia). Il s’agissait de la réalisation d’une toile avec la participation des invités de la conférence pour transmettre un message commun de paix. 

Madame Setsuko Thurlow nous a raconté son vécu avec beaucoup d’émotion. Cette rencontre était à la fois exceptionnelle et historique. 

L’organisation ICAN a reçu le prix pour avoir contribué à l’adoption du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) et a décidé de le partager avec Madame Thurlow comme hommage aux survivants et souvenir aux personnes décédées. 

Agée de 13 ans le jour du bombardement de Hiroshima, Madame Thurlow fait partie des très rares survivants encore en vie pour décrire l’horreur et l’effroi de cette journée et des années de souffrances qui ont suivi. Son combat est devenu encore plus important ces dernières années via différents processus qui ont été mis en place au sein de l’ONU et qui ont permis d’obtenir le vote le 7 juillet 2017 du TIAN 

.L’évènement a été organisé en partenariat avec Monsieur Jean-Marie Collin, expert et porte-parole de la Campagne Internationale pour Abolir les Armes Nucléaires (ICAN) France. 

La conférence a été inaugurée par Monsieur Jean Matringe, Professeur des Universités à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, qui a prononcé un discours sur les limites du droit international dans la lutte contre les armes nucléaires. 

Durant la rencontre, une performance artistique a été réalisée au fond de l’amphithéâtre par Aurélia Bizouard (Kulterelia). Il s’agissait de la réalisation d’une toile avec la participation des invités de la conférence pour transmettre un message commun de paix. 

Madame Setsuko Thurlow nous a raconté son vécu avec beaucoup d’émotion. Cette rencontre était à la fois exceptionnelle et historique. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s